mercredi 15 février 2017

Photo du Mois # Février 2017 # Sauvage

Le thème de ce mois-ci est "sauvage", choisi par la châtaigne sauvage.

Et voici ma photo :


En avril, nous avions été faire une balade familiale à la découverte des castors dans les forêts ardennaises belges... et nous avions pu observer ces grands espaces sauvages où la main de l'homme n'a (presque) rien changé, par contre les petites pattes des castors y sont très actives... Sur cette photo, on peut voir un barrage érigé par un ou plusieurs d'entre eux...

Allons voir les photos sauvages des autres participants :
Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Chloé, Christophe, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, E, El Padawan, Escribouillages, Estelle, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Jess_TravelPicsAndTips, Josette, Josiane, Julie, Kellya, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, La World Coolture, Lair_co, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, MauriceMonAmour, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Noz & 'Lo, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Princessepepette, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Who cares?, Wolverine, Xoliv', écri'turbulente.

dimanche 15 janvier 2017

Photo du Mois # Janvier 2017 # Street art

Le premier thème de cette année 2017 a été choisi par Who cares : "Street art".

Et voici ma photo :



Il s'agit plus exactement ici de "beach" art ;-) C'est sur la plage de Bray-Dunes, sur le mur d'un ancien bunker, que j'ai photographié cette fresque d'une gambas (?), les spécialistes de la mer confirmeront ;-) Je trouve ce dessin très réussi et bien intégré dans ce décor de dunes et de sable...

Allons découvrir l'art de rue immortalisé sous toutes ses coutures par les autres participants :

Brindille, Kellya, Sous mon arbre, Eurydice, Josiane, DelphineF, Chat bleu, Pilisi, Josette, MauriceMonAmour, Aude, Lair_co, Sweets Mix, Carole en Australie, Angélique, Gilsoub, La Fille de l'Air, Evasion Conseil, magda627, Gine, Renepaulhenry, A chaque jour sa photo, Alexinparis, Escribouillages, J'habite à Waterford, Lilousoleil, Paul Marguerite, Mamysoren, Estelle, Nanouk, Luckasetmoi, Pat, Morgane Byloos Photography, Frédéric, Lau* des montagnes, Giselle 43, Akaieric, François le Niçois, Kenza, Who cares?, Alban, KK-huète En Bretannie, Laurent Nicolas, Lyonelk, E, écri'turbulente, Philae, ÔBD, Chiffons and Co, Tambour Major, Blogoth67, Cécile, Nicky, Danièle.B, Jess_TravelPicsAndTips, Autour de Cia, CécileP, Lavandine, Sinuaisons, Calamonique, Chloé, La Tribu de Chacha, Julie, Céline in Paris, Xoliv', Je suis partie voyager, Wolverine, Noz & 'Lo, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Philisine Cave, Mirovinben, Koalisa, Lavandine83, BiGBuGS, Dr. CaSo, Krn, El Padawan, Christophe.

samedi 14 janvier 2017

Livre - Miséricorde de Jussi Adler-Olsen

Pourquoi Merete Lyyngaard est-elle enfermée depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encre. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad, flics du Département V. Pour eux, pas de cold case... 

Un bon petit thriller nous venant d'un pays nordique, ça faisait longtemps ;-) Dans la veine d'autres romanciers scandinaves mondialement connus, Jussi Adler-Olsen nous livre un excellent roman, avec tout ce qu'il faut comme ingrédients pour que la sauce prenne : un flic bourru mais très attachant, une enquête complexe pleine de rebondissements, une victime qui se bat pour survivre, des noms scandinaves imprononçables...

J'ai été littéralement engloutie par ce livre, à tel point que j'ai régulièrement failli rater mon arrêt de bus quand je le lisais :-) La traduction du danois est très soignée et les personnages plutôt authentiques, le scénario est original et l'auteur raconte alternativement ce qui se passe à partir de 2002 lors de l'enlèvement de Merete et en 2007 quand l'enquête est reprise en mains par Carl. Les 2 récits finissent par se rejoindre en 2007 dans un compte à rebours tout à fait angoissant.

C'est la première fois que je lis du Adler-Olsen et je suis tout à fait ravie de cette découverte.

vendredi 6 janvier 2017

Livre - Chanson douce de Leïla Slimani

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. 

Contrairement à ce que le titre peut laisser penser, ce livre est tout sauf doux. On peut même dire qu'il est plutôt dur. La plume efficace de Leïla Slimani couplée au scénario plutôt "trash" ne nous laisse pas indemnes. Dès la première page, le livre s'ouvre sur la mort des 2 enfants. Cela donne tout de suite le ton. Il n'y a pas de suspense pour savoir comment tout cela va se terminer puisqu'on le sait déjà. L'intérêt du livre est ailleurs, dans la relation de dépendance mutuelle qui s'établit lentement entre la nounou et les parents et qui au fil des pages devient de plus en plus sombre, malsaine et même carrément angoissante.

Une lecture à conseiller, oui. Mais il faut savoir dans quoi vous vous engagez... Si vous avez des enfants, le livre vous touchera particulièrement. Si, en plus, vous avez une nounou, vous risquez de franchement stresser. Et si, par dessus le marché, votre nounou s'appelle Louise, cauchemars assurés ;-) 
 

jeudi 15 décembre 2016

Photo du Mois # Décembre 2016 # Les mains au travail

Le thème de ce mois-ci a été choisi par Lavandine83 : les mains au travail.


Mon copain travaille dans l'informatique, ses mains sont donc souvent occupées sur un clavier d'ordinateur... de plus, elles ne sont jamais très loin de sa tasse fétiche "Bob l'Éponge" ;-)

Allons voir les mains au travail des autres participants :

A chaque jour sa photo, Akaieric, Alban, Alexinparis, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Chloé, Christophe, Cricriyom from Paris, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, E, El Padawan, Escribouillages, Estelle, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Jess_TravelPicsAndTips, Josette, Josiane, Julie, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lair_co, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamounette et ses aiguilles, Mamysoren, MauriceMonAmour, Milla la galerie, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sense Away, Sinuaisons, Sous mon arbre, Sweets Mix, Tambour Major, Testinaute, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente, ÔBD.

jeudi 1 décembre 2016

Livre - Maman a tort de Michel Bussi

Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant. Quand Malone, du haut ses trois ans et demi, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire le croit. Il est le seul... Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l'aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s'effacent. Ils ne tiennent plus qu'à un fil, qu'à des bouts de souvenirs, qu'aux conversations qu'il entretient avec Gouti, sa peluche. Le compte à rebours a commencé. 

Le résumé de ce thriller m'avait vraiment donné envie de le lire mais au final, il ne remplit pas vraiment ses promesses. Il m'a tout d'abord fallu passer à travers les 100 premières pages pour réellement entrer dans l'histoire (et j'ai failli décrocher plusieurs fois). En effet, la première partie du livre relate la vie du petit Malone, ses peurs, ses inquiétudes, les confidences qu'il fait à son doudou, mais personnellement, je m'en suis vite lassée. J'ai trouvé ça trop long, répétitif et finalement sans réel intérêt pour la suite de l'histoire, cette partie aurait donc pu être beaucoup plus courte. Du coup, la deuxième partie du livre, plus prenante, s'enchaîne beaucoup plus (voire trop) rapidemment. J'ai trouvé les personnages stéréotypés et je n'ai jamais vraiment réussi à me les représenter par manque de crédibilité dans leurs réactions ou discussions.

Le suspense est cependant bien là, comme pour chaque roman de Michel Bussi. Mais autant j'avais trouvé les 2 autres romans (Un avion sans elle et Les nymphéas noirs) bien ficelés avec un effet "waouh" à la fin, autant ici, le dénouement est un peu tarabiscoté et servi sur un plateau sans réel indice préalable. Bref, une lecture pas plus intéressante que ça... Si vous avez envie de découvrir cet auteur, je vous recommande plutôt les 2 autres romans pré-cités.


mercredi 30 novembre 2016

Livre - Le Prédicateur de Camilla Läckberg


Dans les rochers proches du petit port de Fjällbacka, on découvre le cadavre d'une femme. L'affaire se complique quand apparaissent, enfouis plus profondément au même endroit, les squelettes de deux jeunes filles disparues 24 ans plus tôt...

Je n'avais encore rien lu de cette auteure et c'est donc maintenant chose faite avec une très bonne surprise à la clé. Un scénario plutôt recherché, des rebondissements, du suspense, et en prime quelques personnages (Patrick, l'inspecteur et sa compagne Erica) auxquels on s'attache très vite. On se laisse aisément emmener au coeur de ce thriller actuel qui fait resurgir des meurtres du passé. Dans la lignée des romanciers scandinaves les plus célèvres, Camilla Läckberg a réussi à imposer sa plume et son univers. Une lecture à recommander ! Et une envie de lire les autres romans de cette auteure ;-)
 

mardi 15 novembre 2016

Photo du Mois # Novembre 2016 # Carré

J'ai eu la chance de proposer le thème de ce mois-ci, il s'agit de "Carré".
Et voici ma photo :



Quand j'ai découvert la technique de "light painting" il y a un an, j'ai trouvé ça vraiment sympa. Depuis, je n'avais pas trop eu l'occasion d'en refaire et je me suis dit que ce thème pouvait être l'occasion parfaite, même si le carré est imparfait ;-) Merci à mon "assistant" pour cette photo :-)

Allons découvrir ensemble les photos des autres participants :
Lilou Soleillant, Morgane Byloos Photography, Gilsoub, Dr. CaSo, Lyonelk, Céline in Paris, Lair_co, Rythme Indigo, Nicky, Chat bleu, Escribouillages, Aude, Carole en Australie, Josette, Luckasetmoi, Gine, Danièle.B, Je suis partie voyager, La Fille de l'Air, Koalisa, Philae, Estelle, Lau* des montagnes, Josiane, La Tribu de Chacha, Tuxana, écri'turbulente, J'habite à Waterford, Lavandine83, Mirovinben, magda627, Tambour Major, Pat, Philisine Cave, Alban, Renepaulhenry, Blogoth67, Tolen 29, DelphineF, Frédéric, Calamonique, Sense Away, Laurent Nicolas, Chloé, Cécile, Kenza, Giselle 43, Mamounette et ses aiguilles, MauriceMonAmour, Angélique, Cricriyom from Paris, Sinuaisons, Brindille, CécileP, Christophe, Akaieric, Testinaute, Lavandine, Nanouk, Noz & 'Lo, E, El Padawan, Krn, Xoliv', Pilisi, ÔBD, Who cares?, Alexinparis, Eurydice, Mamysoren, Autour de Cia, Chiffons and Co, The Beauty is in the Walking, Sous mon arbre, BiGBuGS, Milla la galerie, François le Niçois, KK-huète En Bretannie, Evasion Conseil, Paul Marguerite.